Maki-sushis dans la forme certes, mais sur le fond, ça reste du bête riz au lait et au thé... Comme quoi, un petit détail de présentation peut renouveler une recette. Ceci étant, je n'ai jamais fait de sushis, les vrais, et l'inspiration de cette recette est due à Cléa, la spécialiste du Japon de la blogosphère culinaire... Pour le montage des sushis je vous conseille donc d'aller faire un tour par .
A part ça, premier essai de riz au lait au thé, et le goût est sympa ; ça ressemble au thé à l'indienne ( = thé infusé directement dans le lait et trés sucré). Pour le choix des fruits, j'ai utilisé ici des brisures de framboises parce que j'en avais au congèl', mais je vous conseille plutôt un fruit plus "dur" ( kiwi, mangue etc) découpé en lamelles longues ; au moment du service, les framboises avaient tendance à "baver" dans l'assiette... pas trés chic !

Les ingrédients pour 6 ( 2 rouleaux) :
   - 200 g de riz rond pour dessert
   - 1l de lait
   - 125 g de sucre roux
   - 2 sachets de thé darjeeling
   - 2 feuilles d'hostie ; on l'appelle aussi feuille de pain azyme ; pour la trouver direction l'épicerie casher la plus proche de chez vous
   - fruits tranchés en lamelles, ici brisures de framboises

La recette :
   Mettez le lait à bouillir avec le sucre et les sachets de thé. Quand le mélange boue, ajoutez le riz, baissez le feu ( ne partez pas tant que votre lait menace d'attaquer sournoisement votre cuisinière !!). Laissez cuire à tout petit feu ( léger bouillon) pendant à peu près 30 min. Enlevez le thé et laissez refroidir.
   Pour le montage ( allez voir le blog de Cléa si je ne suis pas assez claire) : superposez, une feuille d'alu,  puis une feuille d'hostie. Le petit côté doit être face à vous. Sur la feuille d'hostie, étalez la moitié du riz en laissant 1/2 cm sur les côtés et 2 cm en fin de feuilles. Sur la partie proche de vous, mettez une ligne de fruits. Puis enroulez le tout bien serrez en vous aidant de la feuille d'alu. En fin de roulage, collez bien l'extrémité de l'hostie pour fermer le rouleau. Enroulez dans du cellophane et réservez au frais minimum 1h.
   Reprenant le petit secret révélé par Cléa, j'ai coupé les sushis avec un couteau à dents humidifié... efficace pour ne pas massacrer la forme !

2006.04.02_makisushi_aux_framboises