Le gratin dauphinois, j'adore !  Ah ces pommes de terre fondantes... mais au fait...dans pommes de terre, il y a terre, mais il y a aussi pommes ( je sais, ma réflexion est vraiment trés profonde...lol...)... je sens qu'il y a une idée à creuser la-dessous... mais c'est bien sûr ! Un gratin dauphinois aux pommes tout court ! Globalement, j'adore l'idée de prendre un plat salé et d'en faire une version sucrée, et inversement, de prendre un dessert et de le transformer en plat... l'esprit de contradiction sans doute... Enfin bref, ça donne ça :

Les ingrédients :
   - des pommes sans la terre
   - du sucre
   - de la semoule de blé fine ( j'ai mis blé, mais la déclinaison avec de la semoule de maïs doit pas être mal... l'idée c'est juste de lier la sauce pour compenser l'absence d'amidon dans les pommes des arbres...)
   - de la cannelle
   - du beurre
   - de la crème fraîche
   - du lait

La recette :
   Découpez vos pommes en rondelles... jusque là tout pareil que le cousin salé.
   Dans un bol mélangez la même quantité de sucre et de semoule, et ajoutez de la cannelle au goût. La quantité globale de mélange dépend de la quantité de pommes, et plus largement du nombre de mangeurs à table... à vous de voir !
   Le montage :
Dans un plat à gratin beurré, mettez une couche de rondelles de pommes, saupoudrez du mélange sucre/semoule/cannelle, disposez des petits morceaux de beurre et des tas de crème fraîche épaisse sur toute la surface.
Recommencez l'opération jusqu'à épuisement des ingrédients ( enfin c'est surtout les pommes qui comptent...).
Rajoutez un tout petit peu de lait ( jusqu'au 1/4 du plat... c'est à dire moins que dans le cousin salé... n'oubliez pas qu'un fruit ça rend pas mal de jus).
Sur la dernière couche de pommes, mettez simplement du sucre avec de la cannelle, et des petits morceaux de beurre ( pour que ça caramélise et que ça fasse comme le grillé...hummm...)
   Et hop, au four à 210° pour 45 min ( enfin là aussi la taille du plat et le four jouent...). Donc selon que vous êtes lièvres ou tortues ( notre cas... enfin mon cas et le Chocomaniac subit...), prévoyez de mettre votre plat au four en avance ou au début du repas pour déguster à la sortie du four tout chaud... trop bon !

img_0023_1_1